présentation

Suite à des changements en 2017, la compagnie évolue et devient le groupe nuits. Créé par Astrid Mayer, danseuse et chorégraphe contemporaine, le groupe nuits porte un projet artistique transversal et invite des artistes d’horizons multiples à collaborer, co-écrire à ses côtés. Le groupe affirme la création comme un acte collectif, où l’échange et la complicité sont au coeur de la démarche artistique.

Chaque projet s’imagine avec des artistes différents, se réalise avec des partenaires multiples et est le fruit d’une écriture partagée et plurielle.

Le groupe nuits développe des aventures chorégraphiques où il est question d’humain(s), de relation, d’altérité, de jeu et où les pratiques dialoguent à la recherche d’un nouveau langage scénique.

Chaque projet interroge les champs artistiques, les situations chorégraphiques sources de dramaturgie, les espaces spécifiques et les formats.

Le groupe développe des créations mais également des créations partagées (spectacle ancré sur un territoire, où les habitants prennent part au processus de création). La question du vivre-ensemble se trouve au cœur du projet, la rencontre entre amateurs et professionnels est source de créativité, d’inspiration, de plaisir dans un espace de partage et de confiance.

Par ailleurs, le groupe nuits continue d’organiser d’autres projets tels que le festival T’en veux en corps ? festival indiscipliné de danse contemporaine, co-réalisé depuis 2017 avec le théâtre de Bourg-en-Bresse, scène conventionnée et de nombreux autres partenaires locaux (cinéma d’art et d’essai, Le cinémateur, la SMAC la Tannerie, la MJC, le ZOOM…). Le groupe souhaite mettre en lumière la création émergente, les auteurs chorégraphiques de la nouvelle génération dans leurs pluralités, inventer des formats de diffusion qui contribuent à rendre accessible la danse contemporaine dans un esprit convivial et festif.

Installé dans le département de l’Ain (siège social à Bourg-en-Bresse) le groupe nuits s’implante durablement et crée un lien avec son territoire. Il se donne une responsabilité en tant que compagnie, de développer, de transmettre et de proposer des projets chorégraphiques, pour inventer de nouvelles passerelles entre la création et la médiation.

Créations

2017 : Conférence dansée multimédia, création collective impulsée et guidée par Astrid Mayer avec Sandrine Roldan, danseuse. Partenaires : Addim de l’Ain, la Direction de la lecture Publique du département de l’Ain.

2018 : Emmêler, création collective impulsée et guidée par Astrid Mayer avec Raphaël Billet, acrobate & danseur Romain Joubert, musicien. Résidence de création en collège, Théâtre du Bordeau, Studio Lucien, Théâtre Astrée… Cette création a reçu le soutien du département de l’Ain par le biais du dispositif d’Aide à la création

2019 : BRUT., création danse & cirque, écriture collective : Astrid Mayer et Raphaël Billet (travail en cours)

Créations partagées

2017 : Ce qu’il reste après le geste, création partagée à Vic-le-Comte. Résidence d’artistes du Grand Clermont. Travail avec le club des ainés, les écoles primaires, collège, l’harmonie et l’école de musique municipale…

2017 : Respirer l’ombre du bois, création partagée intergénérationnelle avec des habitants du quartier de la Reyssouze (groupe scolaire Saint-Exupéry, Centre Psychothérapique de l’Ain, MJC…). Projet financé dans le cadre de la politique de la ville et de la DRAC, service action culturelle.

2018 : Paysages nomades, création partagée intergénérationnelle qui fait des allers-retours dans deux communes et deux quartiers prioritaires. Dans le cadre de l’appel à projet culture de la CCPG et de la politique de la ville.