groupe nuits

Nuits.
lieu sans contour, sans frontières où tout semble possible, où les corps et les esprits lâchent prise et divaguent.

Nuits.
pour transporter l’humain vers d’autres horizons.

Nuits.
pour laisser place à l’écoute de soi, aux êtres mouvants que nous sommes.

Nuits.
zone poreuse entre l’accalmie, la quiétude, le confort, la force, la violence, la vivacité, le questionnement, l’engagement.

calendrier

EMMÊLER

 

BRUT.

 

CONFÉRENCE DANSÉE MULTIMÉDIA

EMMÊLER

EMMÊLER c’est,

Une pièce où les corps se fondent, fusionnent sans pouvoir distinguer les un.e.s des autres et que puissent apparaître de ces masses en mouvement non-genrées, des individualités intimes et multiples.

L’abondance de vêtements, de possibles apparences viennent appuyer et interroger les frontières poreuses entre être et paraître.

Faire l’expérience d’une connexion métaphorique du masculin et du féminin, en soi, aux travers de rencontres, de jeux, de luttes…

Pour aller au-delà de la question du genre. Une recherche de sincérité, une sollicitation du genre humain débarrassé des troubles historiques, sociologiques et culturels.

durée : environ1h
création danse & musique  tout public à partir de 11 ans  scolaires collèges, lycées envisageables

Création collective 2018
Création collective impulsée et guidée par Astrid Mayer
De et avec Astrid Mayer, danse
Raphaël Billet, acrobatie
Romain Joubert, musique
Création lumière & régie générale Fabien Roux
Regards extérieurs théâtral et dramaturgique Grégory Robardet, Guilhem Bréard
Regards extérieurs chorégraphique Sandrine Roldan, Estelle Olivier
Regards extérieurs musical Alexandre Girard
Remerciements Anne-Valérie Gouiller, Garance Li

Production groupe nuits
Processus de création partagée avec les jeunes du Collège Jean Compagnon de Reyrieux.
Accueils en résidence Le Croiseur – scène découverte à Lyon, Le Théâtre du Bordeau de Saint- Genis-Pouilly, la SMAC La Tannerie La Truffe et les Oreilles, Le théâtre Astrée, Le Galet de Reyrieux, le Collège Jean Compagnon de Reyrieux.
Remerciements le Centre National de la Danse en Rhône-Alpes, Studio Lucien – Compagnie Propos.
Soutiens financiers DRAC Auvergne Rhône-Alpes – service éducation artistique au titre de la résidence en collège, Conseil Départemental de l’Ain au titre de l’Aide à la création et de la résidence en collège, Inspection Académique au titre de la résidence en collège, la Ville de Bourg-en- Bresse aide au fonctionnement.

 

BRUT.

BRUT c’est,
Un acte de construction,
À plusieurs.
Une dynamique de groupe,
Un acte de cohésion sociale.
Un projet avec presque rien,
juste du bois,
du son,
une règle du jeu.

Deux danseurs engagés dans l’édification d’un monument réinvestissent les espaces de jeu et les transforment à leur guise.
Une construction qui interroge les liens immatériels qui unissent et divisent ces deux êtres. Ou comment rendre concret et physique des tensions impalpables ?
Un projet où transpire l’humain, ses peines, ses moments de grâce.
Une rencontre où l’on s’accroche, on s’encourage, on laisse tomber, on tient bon. On lâche et on voit ce qui se passe.
Ériger une montagne pour finir par la gravir, s’élever pour nous voir autrement.
Un moment suspendu où le geste prime.
Un théâtre du vivant et de l’humain inséré au coeur de la vi(ll)e.


accueil en résidence Le Croiseur, scène découverte danse à Lyon, Centre Psychothérapique de l’Ain et Culture Nomad à Bourg-en-Bresse, MJC de Bourg-en-Bresse
en attente de réponse : RAMDAM à Ste Foy-les Lyon, LES SUBSISTANCES à Lyon

réalisation, conception, interprétation, création structure, costumes & dispositif sonore : Astrid Mayer & Raphaël Billet
architecture & réalisation structure : Pauline Grenier, architecte & Jérémie Kristian, charpentier
illustration : Chloé Guillermin

durée : 35 min ou 1h
création danse & cirque
tout public
dedans / dehors
jauge : 300 personnes
production : groupe nuits

PAYSAGES NOMADES

Paysages nomades, est une douce et collective rencontre entre danse, musique, habitants, souvenirs, espace public, lieu de vie… Cette création partagée s’installe sur les places, ruelles, parcs, jardins, quartiers, des espaces du dehors et collectifs et trouve son ancrage dans les souvenirs des habitants liés à un lieu de leurs villages/quartiers, choisi au préalable. A partir du témoignage d’habitants, sur leurs souvenirs passés de l’espaces choisi, danseurs et musiciens (professionnels et habitants participants) collaborent et co-construisent une nouvelle histoire, un nouveau « présent », de nouveaux souvenirs pour cet espace. Chaque village/quartier invente son paysage chorégraphique et sonore. Puis l’’ensemble des paysages sont assemblés dans une promenade, un temps fort, restituée dans un lieu atypique : le Fort l’Ecluse. Ce projet amène les co-créateurs à évoquer leurs propres émotions, sensations, histoires… par le biais de la parole, des sons, du mouvement dans des ateliers de pratiques artistiques et de création.

Paysages nomades, création partagée 2018-19
Partager ses souvenirs, son passée…
Réinventer, redécouvrir son lieu de vie…
Réinvestir son imaginaire…
Projet pour deux danseuses, un musicien et de nombreux complices.
Durée d’un paysage dans un village/quartier : entre 15 et 30 min
Durée de la restitution de l’ensemble des paysages : entre 1h et 1h30